UN FILM DE
Camille Guichard

AUTEURS
Camille Guichard, France Saint Léger et Anne Morien

FORMATS
52’ et 90′

PRODUCTION
Terra Luna Films

Producteurs : Anne Morien et France Saint Léger
Producteurs associés : Véronique Bernard, Iliad Entertainment, NYC
Coproductions : BipTV avec le soutien de Ciclic Région Centre, TVRennes 35 Bretagne, Vosges Télévision.
Soutiens :  CNC, Procirep-Angoa, Programme Média de l’Union Européenne

DISTRIBUTION
Salles et DVD : Jour2Fête, Novembre 2013
Ventes Internationales : Doc&Films

film_duane_poster_1

Duane MICHALS est un photographe américain, qui a marqué l’histoire de la photographie par ses séquences, succession de photos qui racontent une histoire, où parfois l’écriture se mêle. Car en effet, les mots, la poésie sont essentiels pour Duane.

A travers les thèmes emblématiques de son travail photographique, l’amour, le désir et la mort, ce film propose de revisiter les lieux qui l’ont marqués: Pittsburgh, ville de son enfance, New-York, où il vit depuis de nombreuses années et enfin le Vermont et sa nature qu’il affectionne. 

Le travail photographique de Duane est en perpétuel cheminement, il est empreint d’humour, de fantaisie, mais aussi d’émotion. 

Duane Michals est un jeune homme de plus de 80 ans, d’une grande curiosité et liberté d’esprit, son enthousiasme est contagieux, ce film est à son image.

 

GALERIE

DIFFUSION

FESTIVALS :

  • Sao Paulo International Film
  • FIFA Montréal 2013 – icon_palm_gauche Mention Spéciale du Jury icon_palm_droite
  • Philadelphia Independent Film Festival
  • Schermo dell Arte, Florence, 2013
  • Festival Three Rivers, Pittsburgh, 2013
  • Festival Film on Art, Lisbonne

PRESSE

Dans ce documentaire intimiste, l’artiste américain se livre avec humour et poésie.
Polka Magazine
Eighty Years Young. Duane Michals: The Man Who Invented Himself.
Jeu de Paume Magazine
« (…)c’est comme ça que le film sur l’art devient un film en lui même, vraiment une expérience cinématographique et pour ça, je pense notamment à un film que j’ai pu voir, un film sur Duane Michals qui est assez impressionnant parce qu’il y a une vraie cohésion avec l’artiste qui devient à la fois sujet du film et en même temps acteur de ce film(…) »
Léa Bismuth (Art Press)