logo harbor films

Harbor Films

Harbor Films a été créée en février 2014 avec l’envie de proposer un regard nouveau sur le monde et sa complexité, afin de mettre du lien entre les différentes cultures qui le constituent. L’humain est l’élément central qui motive le choix des films, il est aussi une manière d’effacer les « frontières ».

Qu’ils soient photographe aux Etats Unis, « Duane Michals, the man who invented himself », physicien en Italie « Le Mystère Ettore Majorana, un physicien absolu », photographes en Iran, « Iranparadox », ou encore membres de la communauté juive en Alaska, « The Frozen Chosen »… tous nous offrent un éclairage nouveau sur la vie et le monde qui nous entoure.

Une phrase d’Amos Oz résume bien le désir d’Harbor Films, «  Aucun homme, aucune femme n’est une île, mais chacun d’entre nous est une presqu’île. Une partie rattachée au continent, l’autre tournée vers l’Océan »

France Saint Léger

Après des études de médecine (1978-1984), France Saint Léger se tourne vers le cinéma et la télévision, et devient agent de réalisateurs et de scénaristes (Diane Bertrand, Eve Deboise, Nadine Lermite, Radu Mihaileanu, Olivier Schatzky, Claire Simon…) pendant plus de 15 ans. Recherche de financements aux côtés de producteurs, négociation des contrats d’exclusivité avec les chaînes, suivi de l’écriture des scénarios et des tournages. Elle a parallèlement été lectrice au CNC à l’Avance sur Recettes pendant 5 ans, avant de collaborer à différents scénarios en qualité de consultante ou coscénariste, ( « Dunia » de Jocelyne Saab, Prix du Jury du Meilleur Scénario, Sundance-World Compétition, Festival International du film de Montréal, Compétition Grand Prix des Amériques… »Quand la guerre sera loin » réalisé par O. Schatzky…)

Depuis 2009, France Saint Léger se consacre entièrement à la production.